Maghrebins! communiquons, nous avons la meme culture.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kateb yacine a propos de la langue tamazidht...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
vardinoyanis
Pacha
Pacha
avatar

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Kateb yacine a propos de la langue tamazidht...   Mer 12 Avr - 18:50



" On croirait aujourd'hui, en Algérie et dans le monde, que les Algériens parlent l'arabe. Moi-même, je le croyais, jusqu'au jour où je me suis perdu en Kabylie . Pour retrouver mon chemin, je me suis adressé à un paysan sur la route.

Je lui ai parlé en arabe. Il m'a répondu en Tamazight. Impossible de se comprendre. Ce dialogue de sourds m'a donné à réfléchir. Je me suis demandé si le paysan kabyle aurait dû parler arabe, ou si, au contraire, j'aurais dû parler Tamazight, la première langue du pays depuis les temps pré-historiques ...

Pourquoi cette véhémence ! C'est que tamazight notre langue nationale depuis des millénaires, est à peine tolérée, pour ne pas dire proscrite dans l'Algérie indépendante ! ...

On pourrait citer d'autres exemples comme l'interdiction aux parents de donner des prénoms berbères à leurs enfants. On parle d'une liste de prénoms prohibés, mais cette liste n'a jamais été rendue publique.

Comment se fait -il qu'un membre de notre troupe à Alger n'ait pas pu appeler son fils Amazigh ! l'employé de l'Etat Civil lui a répondu que ce prénom ne pouvait être enregistré. Pourtant, nos manuels scolaires parlent de nos ancêtres Imazighen, le pluriel d'Amazigh.

S'il fallait suivre cette logique, il faudrait aussi exclure Hannibal, Massinissa et Jugurtha ! On voit l'absurdité d'une censure bureaucratique qui opère dans l'ombre et fait d'autant plus mal qu'elle atteint le citoyen au plus profond de lui même, en occultant ses origines...


Avant l'indépendance, quand un enseignant français interdisait l'emploi de Tamazight ou de l'arabe à l'école, il était dans son rôle car il oeuvrait pour l'Algérie française.

Aujourd'hui, quand un enseignant algérien et parfois un coopérant arabe prétend nous interdire la langue de nos ancêtres, est-il encore dans son rôle ! C'est la négation de l'indépendance car l'indépendance signifie liberté d'expression, et l'expression commence par la langue maternelle c'est-à-dire Tamazight pour beaucoup d'Algériens qui ne parlent pas l'arabe ou ne le parlent que par obligation, comme nous étions obligés d'apprendre la langue française.


Les fossoyeurs de l'unité nous parlent d'unité, le voleur crie au voleur.

L'unité de la nation ne peut se faire que sur une base positive, une base historique. On ne peut falsifier impunément l'histoire .

L'unité de la nation doit se faire par l'enseignement de Tamazight, non par son ignorance. Beaucoup d'Algériens sont encore aliénés. Ce n'est pas de leur faute. Mais le pouvoir a les moyens d 'enseigner cette langue et de lui offrir en priorité la télévision, puisqu'on l'ouvre bien plusieurs fois par semaine à la langue anglaise...


Les envahisseurs étrangers n'ont cessé de la refouler .Il y a eu les siècles de domination romaine, arabo-islamique, turque, et enfin française. Tous ces envahisseurs ont voulu imposer leur langue au détriment de Tamazight.


Aujourd'hui, par les armes, nous avons mis fin au mythe ravageur de l'Algérie française, mais pour tomber sous le pouvoir d'un mythe encore plus ravageur : celui de l'Algérie arabo-musulmane, par la grâce de dirigeants incultes.


L'Algérie française a duré cent trente ans. L'arabo-islamisme dure depuis treize siècles ! L'aliénation la plus profonde, ce n'est plus de se croire français, mais de se croire arabe. Or il n'y a pas de race arabe, ni de nation arabe. Il y a une langue sacrée, la langue du Coran dont les dirigeants se servent pour masquer au peuple sa propre identité ! C'est ainsi qu'ils se justifient en disant qu'il est important de s'adresser au " monde arabe " dans une langue protocolaire et archaique même si le peuple n'y comprend rien ; ils avouent ainsi qu'ils préfèrent s'adresser à une élite hypothétique, au Caire ou à Baghdad, plutôt que d'avoir recours aux langues populaires, car il existe aussi brimé comme Tamazight, un arabe algérien que le peuple comprend. Mais ces messieurs n'en veulent pas, pour la bonne raison qu'ils veulent écarter les masses populaires du débat politique.

Voilà pourquoi nos bulletins d'information à la TV et à la radio sont en arabe littéraire, et voilà comment un gouvernement s'isole de lui-même en croyant isoler un peuple qui lui échappe.

Et comme l'ignorance engendre le mépris, beaucoup d'Algériens qui se croient arabes - comme certains s'étaient crus français - renient leurs origines ...

Kateb Yacine (1929/1989)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vardinoyanis
Pacha
Pacha
avatar

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: Kateb yacine a propos de la langue tamazidht...   Mer 12 Avr - 18:53

Une petite biographie pour ceux qui ne connaissent pas Kateb yacine:


Kateb Yacine est né en 1929 à Constantine, dans l'Est de l'Algérie. Son père avait une double culture, française et musulmane. Après l'école coranique, il entre à l'école et au lycée français. Il a participé, lorsqu'il avait 15 ans (1945) à Sétif à la grande manifestation des musulmans qui protestent contre la situation inégale qui leur est faite. Kateb est alors arrêté et emprisonné quatre mois durant. Il ne peut reprendre ses études et se rend à Annaba, puis en France. De retour en Algérie, en 1948, il entre au quotidien Alger Républicain et y reste jusqu'en 1951. Il est alors docker, puis il revient en France où il exerce divers métiers, publie son premier roman et part à l'étranger (Italie, Tunisie, Belgique, Allemagne...). Ensuite, il poursuivra ses voyages avec les tournées de ses différents spectacles. Il est mort en 1989.

Bibliographie:

    Nedjma, Edition du Seuil, Paris, 1956, Points roman, 1981.
    Le cercle des représailles, Edition du Seuil, Paris, 1959.
    Le Polygone étoilé, Edition du Seuil, Paris, 1966
    L'homme aux sandales de caoutchouc, Edition du Seuil, Paris, 1970.
    L'oeuvre en fragments, Edition Sindbad, 1986.
    Théâtre en arabe dialectal algérien :
    Mohammed prends ta valise, 1971.
    Saout Ennisa, 1972.
    La guerre de 2000 ans, 1974.
    La Palestine trahie, 1972-1982.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
didier
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : greece
Date d'inscription : 06/02/2006

MessageSujet: kateb est un des grands hommes algeriens   Jeu 13 Avr - 16:01

merci vardi pour avoir fait expliquer aux gens maghrebins la realite des choses que beaucoup de gens ,malheureusement, ignore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vardinoyanis
Pacha
Pacha
avatar

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: kateb est un des grands hommes algeriens   Jeu 13 Avr - 17:05

didier a écrit:
merci vardi pour avoir fait expliquer aux gens maghrebins la realite des choses que beaucoup de gens ,malheureusement, ignore.

salut didier,
je n ai fait que rapporter les pensees de Kateb yacine pas plus. j'aurais bien voulu avoir sa clairvoyance.... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tuniziad
Pacha
Pacha
avatar

Nombre de messages : 367
Age : 37
Localisation : dublin (ireland)
Date d'inscription : 05/02/2006

MessageSujet: Re: kateb est un des grands hommes algeriens   Jeu 13 Avr - 18:29

vardinoyanis a écrit:
didier a écrit:
merci vardi pour avoir fait expliquer aux gens maghrebins la realite des choses que beaucoup de gens ,malheureusement, ignore.

salut didier,
je n ai fait que rapporter les pensees de Kateb yacine pas plus. j'aurais bien voulu avoir sa clairvoyance.... Neutral

mais il a raison cet homme
l histoire de la langue et des origines n est pas venue deans ma tete que ces dernieres 2 annees ou j ai rencontre des algeriens et des marocains.
en tunisie par exp la question de la langue Tamazight ne se pose plus presque la totalite des gens parlent l arabe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hammam-lif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kateb yacine a propos de la langue tamazidht...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kateb yacine a propos de la langue tamazidht...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changer la langue du lapin
» Arpitan, notre langue : liste d'adresses web
» A propos de la religion dans les RR : brêve présentation
» Témoignez à propos des citations les plus drôles de P.W. 1
» La langue des rois des tombes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum des maghrebins :: Maghreb sans frontières :: CULTURE ET HISTOIRE-
Sauter vers: